site de rencontres fdating

 

Hereby the story in short and facts i have to prove them
 
Romance scammer
i am a man from Belgium
She is a woman from Horlivka 
 
website where i got contact with her: fdating.com
her id there is : https://fdating.com/profile?id=4061209; 
id number of her : 4061209
it might be suppressed since i reported about her scam there
my profile there :  2511298
 
her profile on skype : live:kyza29062007
Артем Ляшенко
she uses the name of her son rather than her's!
 
after ten days and three conversations we agreed to come her 
she asked me 708€ to pay for the bus to come 
bus to Russia , then Khariv , Lviv , covid test and insurance, bus in EU through Hungary etc... till Belgium 
 
she never gave any probe she left but she asked me again for money to have something to eat during the trip !!!
 
in attachment pictures of her, picture of page in her passport with date of birth , picture of western union i sent to her 
 
herby two phone numbers she gave me 
one for Ukraine and one for Donetsk...
birthdayte
name with patronyme
Horlivka
 
00 380 71 321 1492

 

Merci de nous avoir signalé…

Merci de nous avoir signalé ou mise en garde par rapport à cette anarqueuse.

Pour trouver de nos jours les bonheurs de l’amour, il suffit d’aller sur Internet où il y a un choix quasi illimité de potentiels princes charmants et princesses de conte de fées dans le monde entier. Mais attention ! Les cœurs à prendre sont prêts à croire tous les serments et cajoleries – aussi improbables soient-ils. Ces cœurs assoiffés d’amour sont les proies d’arnaqueurs de tout poil qui se servent d’eux pour s’enrichir financièrement.

L’arnaqueur, ou l’arnaqueuse, qui se balade sur Internet avec un faux profil, contacte sa victime sur internet. On commence par échanger quelques propos anodins, on se raconte un peu et, étonnamment vite, l’arnaqueur dit être tombé amoureux. Si sa victime y donne suite, elle va se faire couvrir de mots tendres jusqu’à ce qu’elle tombe vraiment amoureuse. Dans le cas où la proie est un homme hétérosexuel, le mirage prendra les formes avantageuses d’une femme de rêve. Il va de soi que le sexe réel de l’arnaqueur n’a aucune importance. Pendant des semaines et des mois, la soi-disant relation amoureuse se construit sur Skype, WhatsApp, etc. On forge des plans d’avenir jusqu’à ce que l’on décide, enfin, de se rencontrer.

Mais voilà : juste avant le rendez-vous, l’arnaqueur prétend avoir eu un accident, être tombé malade ou avoir été agressé à l’aéroport. L’élu ou l’élue est donc prié·e de régler les frais de traitement, de voyage ou autre, et d’effectuer le versement via une plateforme de transfert d’argent ou sur un compte à l’étranger. Mais de nouveaux problèmes surgissent et la victime est à chaque fois priée de payer pour les résoudre. Mais la rencontre ne se fera jamais.

Faites attention

Maxime D